Doumie

Au lieu d'un site, un forum pour partager...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Santé] - Péritonite Infectieuse Féline -

Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouch
Blond Power!!!!!!
Blond Power!!!!!!
avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 37
Localisation : Loiret
Emploi/loisirs : Blonde serial killeuse!
Humeur : Pendant que certains jugent je fleuris ta tombe...
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: [Santé] - Péritonite Infectieuse Féline -   Lun 5 Mai - 9:31

DESCRIPTION DE LA PIF :

La PIF se déclare après la mutation imprévisible et brutale d'un coronavirus porté par le chat. Après mutation du coronavirus, la PIF est "foudroyante" sur 4 à 5 jours.

Cela dit, ce coronavirus peut ne jamais muter et, un chat porteur, ne jamais déclarer la maladie. La mortalité des chats "coronarovirus positifs" est de 5 à 10% dans les 5 ans après infection (contre 100% pour la FelV / leucose).

MODE DE TRANSMISSION DE LA PIF :

Les modes de transmission de la PIF sont encore énygmatiques. La maladie comporte 3 stades de PIF et les deux premiers sont les plus à risque de propagation.

Le premier stade est l'infection initiale. Au cours des 2 à 4 premières semaines qui suivent l'infection, le chat excrète une grande quantité de virus ; les autres chats en contact direct avec le virus sont exposés. Les selles seraient la première source d'infection, suivi des urines et de la salive. Par ailleurs, une transmission "in utero" (de la mère au chaton) est possible mais pas encore prouvée. Une infection simplement par l'environnement (sol, vêtement...) est aussi possible.

Le deuxième stade est la dormance. Le virus est inactif dans le chat et ne cause aucune maladie. Si le chat est stressé au cours de ce stade, il excrétera du virus. Sinon, le chat n'est pas contagieux. Ce stade peut durer quelques semaines ou plusieurs années.

Le troisième stade est la maladie clinique. En général, il dure quelques semaines et se termine par la mort du chat. Habituellement, à ce stade, le chat n'est pas contagieux.

Quoi qu'il en soit, la PIF ne se transmet que de félin à félin. Elle n'est pas transmissible à l'homme et aux autres animaux.

Attention, certains chats sont plus disposés que d'autres à attraper la PIF :
- chatons surtout, chats de moins de 3 ans et chats âgés
- certains chats de race ayant une sensibilité génétique forte
- chats stérilisés
- chats vivants en collectivité.

Les jeunes chats exposés a un coronarovirus sont extrêment sujets à la mutation de celui-ci : on observe 90% de mortalité chez les chatons dans les 2 mois suivant l'exposition...


SYMPTÔMES DE LA PIF :

En début de maladie (lorsque le virus a muté) : anorexie, fièvre intermittente, abattement, perte de poids.

En cours de maladie :
- forme humide (75% des cas, incubation et issue fatale plus rapides) = accumulation de liquide abdominal (ascite) et/ou difficultés respiratoires dues à un épanchement thoracique (pleurésie), péritonite.
- forme sèche = lésions d'un ou plusieurs organes (Yeux, reins, foie, poumons, système nerveux central).

TRAITEMENT :

La PIF est incurable et mortelle. Il n'existe aucun traitement, seulement des soins palliatifs en attendant le décès qui arrivera dans la douleur.

DEPISTAGE DE LA PIF :

Le dépistage de la PIF est très difficile à établir, car les premiers symptômes ressemblent à ceux d'autres maladies félines et les tests ne sont pas encore fiables.

70 à 80% des chats seraient "coronarovirus positifs", c'est à dire qu'ils auraient déjà été "exposés à un des coronarovirus" et en auraient développés des anti-corps détectés par le test ; mais cela ne veut pas dire qu'ils soient "PIF positifs" (ce qui correspond à la mutation du virus).

On distingue pour le moment 3 tests, chacun ayant des utilités différentes. Seuls 3 tests espacés de 1 mois sont vraiment fiables.

TEST "ELISA" :
- MOYEN : prise de sang
- DETECTE : la présence ou non d'ANTICORPS aux coronarovirus.
- DEDUCTION POSSIBLE : que le chat a été OUI ou NON déjà en présence d'un coronarovirus (mais tous ne mutent pas en PIF...).
- COUT : environ 60/70 euros.

Le chat positif au test Elisa : taux de mortalité de 5%, le taux de mutation de la PIF normal.
Le test ELISA présente beaucoup de faux positifs, et de faux négatifs...

LE TEST PAR IMMUNOFLUORESCENCE :
- MOYEN : prise de sang, avec sérologie
- DETECTE : la quantité d ANTICORPS aux coronarovirus.
- DEDUCTION POSSIBLE :
=> Sans symptomes associés : aucune.
=> Avec symptomes associés + taux d'anticorps élevé : chat condamné.

LE TEST EN RT PCR :
- MOYEN : écouvillon rectal (prélèvement avec un coton tige dans l'anus de l'animal qu'on envoie dans un récipient stérile dans un labo spécialisé à Toulouse pour analyse)
- DETECTE : la présence de TOUT coronarovirus...c'est a dire MUTANT OU NON.
- DEDUCTION POSSIBLE : Le test présente le NIVEAU de CHARGE VIRALE de l'animal, faible, moyenne, forte. Plus elle est élevée, plus la mutation est probable. Pour les foyers "multichats", ce test permet aussi de déterminer si le chat est EXCRETEUR ou non, c'est a dire s'il est porteur sain de coronarovirus... mais qu il favorise la mutation du virus chez d'autres chats. Si le chat se révèle excréteur, il est conseillé de refaire le test 1 mois après.
- COUT : environ 40 euros.


PREVENTION DE LA PIF :

ll n'existe aucun vaccin contre la PIF en France. A l'étranger, un vaccin agissant uniquement sur les chats non porteurs est utilisé, mais il est controversé.

La seule prévention possible aujourd'hui consiste à éviter au maximum le stress du chat (chaleurs, gestations et maladies à répétition, déplacements à l'extérieur, changements de comportement des membres du foyer ou de propriétaires...), par :
- un suivi vétérinaire régulier,
- une bonne hygiène du lieu de vie (un litière pour 2 chats maximum, nettoyage régulier et complet du bac, des sols...)
- un quotidien calme et constant.

Il est important de tester les foyers multi-chats avant d'introduire un autre animal susceptible de développer la PIF, notamment si les chats déjà présents ou le nouvel arrivant correspondent au "profil type" du chat porteur :
- chaton jamais exposé a un coronaro virus
- chat de moins de 3 ans ou de plus de 13 ans
- chat de race
- chat stressé (par un changement d'environnement, un séjour en clinique...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doumie.wowjdr.com
 
[Santé] - Péritonite Infectieuse Féline -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blog santé verte
» Manuel pratique de la santé par les plantes
» Cartographie du Maroc on line .....
» livres sur santé et élevage des chèvres
» Las vegas/Céline vos conseil votre aide bienvenue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doumie :: Le monde vivant :: Les animaux :: Les minous-
Sauter vers: